1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

Nathalie Mari

Jeune chercheur boursière FRIA

Ir. Nathalie Mari est boursière (FRIA). Cela signifie qu'elle met à profit les locaux du laboratoire de la faculté gembloutoise pour accomplir sa thèse de doctorat.
Elle y oeuvre d'arrache-pied durant la semaine et même, parfois, le week-end...

J"'ai participé à un concours en vue de décrocher cette bourse très convoitée. Je sais qu'elle est financée par le contribuable, au travers de belles opérations comme le Télévie. Dès lors, je donne le meilleur de moi-même au travers des recherches que j'effectue.

"Une passion pour les sciences"

A l'école, j'étais plus attirée par les matières scientifiques que par les cours littéraires.
Je me suis intéressée aux études qui s'ouvraient à moi. J'ai été amenée à choisir entre une licence et l'ingéniorat. Finalement, je me suis décidée et j'ai choisi la voie qui mène à la profession d'ingénieur. Je me suis dit qu'il valait mieux choisir le parcours le plus long, pour commencer, sachant que je pouvais réorienter mes études, par la suite. La licence ne me permettait « que » de déboucher sur l'enseignement, alors la profession d'ingénieur m'offrait davantage de possibilités. Dès le départ, j'avais l'impression que cela était plus varié. Je ne me suis pas trompée. Du reste, j'étais très intéressée par la biologie moléculaire.

Jeune fille, à l'école secondaire, je n'étais ni intéressée par la télévision, ni par les poupées Barbie's. Par contre, je dévorais déjà les bouquins. J'étais avide de lire, de comprendre, de connaître... 

En cinquième secondaire, j'ai participé au Printemps des Sciences, à l'Université de Liège, accompagnée de mon professeur de chimie. Cela m'a beaucoup plu. Je m'étais bien amusée pendant ces deux journées et cela n'a fait que confirmer mon choix."

 

 


En savoir [+]


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |